Logo Kiss-Kid.de
 
  Translation: Français
Deutsch
English Français Español Italiano Russian Polski
  Rechercher
   
Français Accueil
Français Le syndrome Kiss
Français Le syndrome Kidd
   
Français Symptômes
Français Traitement
  Exemples de
déroulements du traitement
   
  Questions fréquentes
  Groupe d'entraide
  Forum
  Facebook
   
  Médecins/ Thérapeutes
   
  Bébé crieurs/ Hyperactivité (TDHA)
  Thérapies
complémentaires
   
  Liens en Allemagne/
à l'étranger
  Littérature
  Agenda 
   
Francais Version à imprimer
  Créer un lien
   
  Nouveautés
   
  Conditions contract générales
  Copyright
  Impressum
 

Traduction: Isabelle Nowicki, Vallendar

 
Quels symptômes peuvent être indicateurs du syndrome Kiss ?

Chez les nourrissons:

  • la tête est tenue de travers voire dans une position forcée
  • port de la tête insuffisant /asthénie et/ou cambrure prononcée du cou vers l'arrière
  • mouvements asymétriques des bras et des jambes
  • aplatissement latéral ou médian de l'occiput
  • posture unilatérale du tronc
  • problèmes de maturité des articulations de la hanche, souvant unilatérals
  • position erronée des pieds allant jusqu'au pied en croissant
  • perturbation du sommeil, cris pendant le sommeil
  • coliques du nourrisson (ballonnements) et enfants qui crient
  • zone glabre (tâche Kiss chauve) à l'arrière du crâne (symétrique ou asymétrique
  • s'arracher les cheveux, haute sensibilité au toucher de la nuque
  • position couchée unilatérale pendant le sommeil
  • asymétrie du crâne, du visage et /ou de l'occiput (aplati d'un côté)
  • asymétrie au niveau des plis des fesses
  • un œil plus petit que l'autre qui semble souvent être plus enfoncé l'autre
  • position en «C» vers l'arrière, fléchie comme un arc, pendant le sommeil, flexion extrème du tronc vers l'arrière par ex. quand on porte le bébé ou quand il est couché
  • l'enfant ne peut être correctement allaité que d'un côté car il ne trouve pas de position couchée détendue; il se cambre et avale beaucoup d'air
  • «head banging», c. à d. l'enfant se frappe la tête contre les barreaux de son lit
  • mouvements stéréotypés de tête avant de s'endormir
  • l'enfant ne se tourne que d'un côté (côté favori)
  • bavements excessifs, difficultés de déglutition, régurgitation
  • cris lors de déplacements en voiture ou en landau
  • vomissements fréquents

Chez les enfants (non traités) plus âgés:

  • difficultés de concentration et d'apprentissage
  • céphalées (maux de tête) sans cause apparente, tête lourde
  • hyperactivité (TDAH) présumée, comportements semblables à l'hyperactivité (TDAH)
  • comportement social atypique, déficits moteurs, retard de développement

Ces troubles peuvent avoir une multitude d'autres origines. Si vous soupçonnez votre enfant d'être atteint du syndrome Kiss, consultez un médecin spécialisé après avoir fait exclure toutes les autres causes. Si vous remarquez une amélioration directement après le traitement, cela peut signifier qu'il y a bien un rapport avec les troubles fonctionnels de la colonne vertébrale décris.

nach oben

 

nach oben