Logo Kiss-Kid.de
 
  Translation: Français
Deutsch
English Français Español Italiano Russian Polski
  Rechercher
   
Français Accueil
Français Le syndrome Kiss
Français Le syndrome Kidd
   
Français Symptômes
Français Traitement
  Exemples de
déroulements du traitement
   
  Questions fréquentes
  Groupe d'entraide
  Forum
  Facebook
   
  Médecins/ Thérapeutes
   
  Bébé crieurs/ Hyperactivité (TDHA)
  Thérapies
complémentaires
   
  Liens en Allemagne/
à l'étranger
  Littérature
  Agenda 
   
Francais Version à imprimer
  Créer un lien
   
  Nouveautés
   
  Conditions contract générales
  Copyright
  Impressum
 
Traduction: Isabelle Nowicki, Vallendar  

Le syndrome KISS

Les articulations de la jonction crânio-cervicale

Atlas = première vertèbre cervicale, C1

Axis = seconde vertèbre vcervicale, C2

L'Atlas et l'Axis, autrement dit la première et seconde vertèbre cervicale (articulations de la jonction crânio-cervicale) se différencient par leur morphologie des autres vertèbres cervicales.

Elles constituent l'articulation entre la colonne vertébrale et le crâne.

L'Atlas, sur lequel la tête repose, n'est pas doté de corps vertébral.

Il doit son nom au dieu grec Atlas qui, selon la légende, soutient les colonnes de la voute célèste.

L'Atlas, l'Axis et la base crâniènne, ainsi que les parties molles qui s'y rattachent, forment les articulations crânio-cervicales. Cette zone constitue un centre sensoriel important (6 ème sens) pour la perception spaciale et commande également aux muscles de maintien.

Il existe d'étroits liens entre les récepteurs de cette zone et le cerveau (centre visuel, auditif et centre de l´équilibre).

C'est ici qu'est perçue la position de la tête par rapport au corps.

Pour résumer et mieux comprendre encore la fonction de l'appareil musculaire et ligamentaire de la colonne cervicale autour des vertèbres cervicales:

  • Il enclenche le sommeil lorsqu'il se détend
  • Il constitue une partie de l'appareil locomoteur et de l'équilibre
  • Il est relié aux centres végétatifs du cerveau
  • Il est en liaison avec le centre de commandes principal du cerveau  

Le syndrome KISS qu'est-ce-que c'est ?

KISS = terme allemand: Kopfgelenk-induzierte-Symmetrie-Störung

Désigne les perturbations de symétrie induites par les articulations de la jonction crânio-cervicale (PSIACC). Terme anglais: kinematic imbalances due to suboccipital strain.

KISS n'est pas une maladie proprement dite mais plutôt une perturbation fonctionnelle.

Les caractéristiques principales sont:

  • inclinaison latérale du cou
  • déformation de la colonne vertébrale
  • asymétrie du visage
  • utilisation asymétrique de membres supérieurs et inférieurs (bras et jambes)

Causes possibles

  • accouchement prolongé ou difficile (aux forceps ou à la ventouse)
  • césarienne imprévue
  • mauvaise position dans l'utérus
  • présentation en siège
  • jumeaux
  • positions étroites ou forcées dans l'utérus
  • dépassement du terme
  • césarienne programmée
  • expression abdominale
  • accouchement très rapide
  • poids de naissance de plus de 4000g
  • on remarque de plus en plus une certaine prédisposition familiale

Dans ces cas de figure, la position des articulations (encore fragiles) de la jonction crânio-cervicale peut être déviée et peut conduire à des déviations de la posture normale.

Ce syndrome était autrefois connu sous le nom de «blocage de l'Atlas» et a été décrit pour la première fois en 1953 par le Dr. Gottfried Gutmann.

On estime que 8% de la population pourrait être concernée. Selon le Dr. Lutz Erik Koch, pour 10% de personnes necéssitant une thérapie, uniquement moins de 1% seraient soignées. Il estime également que seulement un pédiatre sur deux a connaissance de ce phénomène. Bien souvent on rassure les parents par la formule «cela disparaît au cours de la croissance». Et cette mauvaise position au niveau du cou semble bien disparaître au bout de quelque temps (que ce soit spontanement ou après réeducation).

Car, entre temps, les petits patients ont appris comment compenser leur mauvaise position et bien souvent aussi leur douleur. Certains ont commencé particulièrement tôt à se hisser sur leurs jambes ou à marcher, souvent à la grande joie de leurs parents.

Cependant ils n'ont fait en vérité que rechercher instinctivement une position sans douleur. Les cas les plus prononcé sont connus sous la dénomination de «torticolis».

A l'âge adulte cela peut provoquer un certain nombre de préjudices:

  • problèmes au niveau des vertèbres cervicales
  • mal de dos chronique
  • hernie discale
  • bruits d'oreille (tinnitus)
  • troubles de l'équilibre
  • troubles de la motricité
  • vertiges

Article Dr. Biedermann -

Le syndrome KISS chez le nouveau-né

nach oben

 

nach oben